DÉSINSTALLEZ
UNE FORTUNE.

VOS AVANTAGES POUR L’ACHAT DE
LICENCES NON UTILISÉES.

Le logiciel ne s’use pas, la valeur du logiciel est durable. Beaucoup d’entreprises ignorent que le commerce des logiciels d’occasion est clairement réglementé au sein de l’union économique et monétaire par les arrêts de la Cour fédérale de justice et de la CJCE.

Les entreprises qui se penchent sur ce sujet se rendent rapidement compte qu’il s’agit d’une source supplémentaire de gagner de l’argent et vendent par conséquent leur licence de logiciel non utilisée avec profit.

La vente de licences de logiciel non utilisées offre beaucoup d’avantages. Le plus important est : l’augmentation de la liquidité en ressuscitant le capital prétendument mort. Selon le produit, la date de sortie, la version et la capacité des licences, il peut s’agir des montants considérables.

Les nouveaux projets informatiques sont ainsi refinancés avec les bénéfices découlant de la vente des licences de logiciels de seconde main. Si les revenus découlant de la vente restent dans l’entreprise, le bénéfice au bilan et la valeur de l’entreprise augmentent à la fin de l’année d’exercice.


Avantage 1

AVANTAGE DE LA LIQUIDITÉ RAPIDE

Le capital prétendument mort est ressuscité. Les logiciels dont vous n’avez plus besoin ainsi que ceux que vous avez certes achetés mais que vous n’avez jamais utilisés sont vendus avec bénéfice. Donnez-nous des informations au sujet du produit, de sa sortie sur le marché, sa version et du nombre de ses licences et nous vous ferons immédiatement une offre.

Avantage 2

REFINANCEMENT INTELLIGENT DU PROJET

Lorsque les entreprises doivent rester en phase avec les changements rapides qui surviennent sur le marché, un paysage informatique joue un rôle central. La vente de licences dont vous n’avez plus besoin rapporte de l’argent dans les caisses de l’entreprise et permet la mise en place rapide de nouveaux projets.

Avantage 3

BILAN SIMPLE DE L’AUGMENTATION DES REVENUS

Beaucoup de départements informatiques sont tous les jours confrontés aux problèmes d’épargne. Par contre, gagner de l’argent est quelque chose de nouveau. Quand les responsables des départements informatiques contribuent activement à l’augmentation du bénéfice en vendant des logiciels non utilisés, ils laissent une bonne impression à la direction et au comité.

    Des liens pour aller plus loin: